Agenda

- Dimanche 19 mars, où que vous soyez et à Paris 4e : Prière et recueillement pour la Paix, garder le silence pendant trente minutes

- Lundi 5 septembre 2016, IMA : début d'un Cycle de 4 conférences de Ghaleb Bencheikh : Mots d'Islam, pour décrypter 4 « mots d’Islam » devenus «valises » voire anxiogènes : Islam, Djihad, Charia, Fatwa. Organisé par la SAIMA ( Société des Amis de l'IMA )- Entrée libre- Réservation.

- à partir du lundi 26 septembre 2016, Paris, ENS 45 rue d'Ulm : Islams de France - Islam public et publics d'Islam. Pièce d'identité demandée.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Voir tout les articles sur ce sujet.

Prières


Chers amis, chères amies,

où que vous soyez,
à Paris, en région ou à l'étranger,
quelles que soient votre religion
ou vos convictions non religieuses,
nous vous invitons à garder le silence

pour la Paix

entre 18h. et 19h .

le dimanche 17 avril 2016.


De plus
si vous pouvez venir et si vous le désirez,
nous vous accueillerons à ces mêmes date et heure
pour vous taire avec nous pendant une demi-heure

3 rue Poulletier, Paris 4e

( Métro Pont Marie )

Pour tout autre renseignement :
Père Higoumène BARSANUPHE
Vice-Président de la C.M.R.P.
06 88 20 71 47
ouv@club-internet.fr



Transmis le Juin 17, 2009 - 01:22 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Fin de Ramadan 2006 dans le 11ème arrondissement de Paris



Nous nous sommes retrouvés à quinze, à l’entrée du gymnase de la rue de la Fontaine au Roi dans le 11ème arrondissement de Paris, en cette fin de matinée du lundi 23 octobre dernier. Sur une table recouverte d’une nappe blanche, la communauté musulmane de la mosquée Omar avait installé du thé, du café, des jus de fruit ainsi que des pâtisseries françaises et orientales. Hammadi Hammami nous avait prévenus la veille de cette invitation à venir fêter l’Aïd-el-Fitr, le « petit Aïd », qui met fin au Ramadan. Représentant notre groupe de La Fontaine aux Religions, je me suis retrouvé en compagnie de M CAEN, directeur du centre Raphaël, une institution juive qui jouxte la mosquée Omar et qui accueille des enfants handicapés «de toutes les religions ». Il y avait aussi le commissaire de police et son adjoint. Ainsi qu’un journaliste, qui « suit » depuis de longs mois la mosquée à rebours de ses collègues sensibles aux préjugés à l’encontre de cette communauté du mouvement Tabligh. Hammadi Hammami était accompagné de son père, président de la mosquée, qui, fatigué après une nuit de prière, nous a confié en arabe des paroles de paix, d’amour de Dieu et de vie commune au sein de ce quartier où nous nous sommes tous frères. Rochdi Baklouti, secrétaire général, et qui avait été notre interlocuteur lors du dernier Tour du Monde de juin 2006, était accompagné d’une dizaine de membres de la mosquée. Tous ensemble, ils avaient prié le matin même, en se répartissant entre la mosquée et ce gymnase, mis à leur disposition par la mairie du 11ème. Les femmes avaient ainsi pu être convenablement installées à la mosquée. Il y eut, après les propos de bienvenue du président Hammami et les mots d’accueil de son fils, un échange de paroles entre le représentant de la République et les autres invités. Chacun se félicita de cette rencontre qui traduisait la volonté commune de contribuer au vivre ensemble dans ce quartier où juifs, chrétiens, musulmans et non croyants se côtoient au quotidien. Le directeur du centre Raphaël rappela que, chaque vendredi soir, alors que la rue Morand est bondée de croyants en prière, un passage est toujours préservé pour que les véhicules venant déposer ou chercher les enfants puissent accéder au centre. Et l’après-midi de ce lundi, tous les enfants du centre allaient recevoir des gâteaux de la mosquée à l’occasion de la fin du ramadan. J’avais pu venir in extremis, en zappant la fin d’une réunion professionnelle. J’étais là, parmi ces hommes qui parlaient de fraternité et de chemin de confiance. Nos frères musulmans firent une dernière invocation au Dieu unique. Le directeur juif et moi-même nous y associâmes. J’étais là et je me sentis heureux de cette volonté de paix.

Patrice Obert, de la Fontaine aux religions


Quelques nouvelles de Paris :

Le maire de Paris, Bertrand DELANOË, a convié le 30 septembre plus de 5000 personnes à fêter le ramadan au stade Charlétty, en présence de nombreux artistes et de mouvements musulmans

L’association Vivre ensemble dans l’est parisien a organisé le 7 octobre, pour la 11ème année consécutive, un Repas d’Iftar. Comme l’an dernier, ce repas s’est déroulé dans la crypte de l’église Notre Dame de la Croix de Ménilmontant.

Le Centre de Préfiguration de l’Institut des Cultures Musulmanes, situé rue 19-23 rue Léon, dans le 18ème arrondissement a été inaugurée par le Maire de Paris et le Maire du 18ème le 19 octobre.


Transmis le Nov 01, 2006 - 07:00 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Groupe Interreligieux de DIJON


- Depuis plusieurs années, il existe sur Dijon un groupe judéo-chrétien et un groupe islamo-chrétien.

- Les communautés juive, musulmane, protestante et catholique de Dijon interviennent et s'engagent régulièrement au sein de la cité en participant à des manifestations, en publiant des communiqués et à l'occasion de conférence.

- Réalisation de célébrations : veillée de prière et de méditation, prières pour la paix, portes ouvertes dans différents lieux de culte, célébration interreligieuse.

- Organisation annuelle d'un festival :

. Festival 1999 : Valeurs et repères pour le temps présent.

. Festival 2000 : L'écriture dans tous ses états.

. Festival 2001 : Rêvons la vie, vivons le rêve.

. Festival 2002 : Les racines de l'avenir, quelles promesses ?

. Festival 2003 : Noblesse du politique au service de la paix. Site : « www.articulation.org »

Contact Email : philolavallee@wanadoo.fr




Transmis le Mai 07, 2006 - 11:27 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxC.M.R.P. - GROUPES SYMPATHISANTS


AIGUEBELLE - MONTELIMAR : Abbaye d'AIGUEBELLE


- Dialogue interreligieux islamo-chrétien : rencontre annuelle (dernier lundi de mai)

Contacts :
1) Dom André BARBEAU - Abbaye Notre-Dame d'Aiguebelle - 26230 MONTJOYER
Tel : 04 75 98 64 70 - Email : ab.aiguebelles@wanadoo.fr
ou
2): ericantoine64@wanadoo.fr




*******************************
ANGERS


- Intervention au niveau scolaire dans le cadre de la CMRP et du dialogue islamo-chrétien.

- Participation à des conférences interreligieuses avec l'université catholique d'Angers.

- Organisation de réunions de prières à différentes occasions.

Contact - Email : hmjdesoos@wanadoo.fr


*******************************

BIOT - SOPHIA-ANTIPOLIS - VALBONNE.



Projet de création d'un groupe interreligieux

Contact Email : giro.henault@tiscali.fr


*******************************

LUCHON SAINT-GAUDENS



- Projets de rencontres entre population locale et groupes de passage, ainsi qu'entre croyants de diverses religions.

Contact : Jean-Charles SEILLAN - Tel : 05 61 95 85 09


*******************************

MELUN : BIBLE et RENCONTRES


- L'association a été créée il y a huit ans pour une exposition biblique à Melun. Aujourd'hui elle compte une centaine de Membres sur l'agglomération melunaise et Montereau.

- Son activité ces dernières années a surtout consisté en conférences sur des questions religieuses ou interreligieuses : interventions sur l'Islam, sur Abraham et un concert à Montereau.
- Ses projets en 2003 : une manifestation interreligieuse sur la paix début mars, une exposition biblique début 2004 à Provins, des conférences au printemps à Melun.
- Le groupe CMRP est actuellement en sommeil.

Contact : Email :
Paul LIENHARDT – Pasteur. < href="mailto:helene.lienhardt@orange.fr"> helene.lienhardt@orange.fr

claude.sage@ac-creteil.fr


Avignon, DIRE, dialogue interreligieux


Groupe interreliieux de Dijon


Groupe interreligieux de prière de Grenoble


Marseille-Espérance


Paris, La Fontaine aux Religions




Transmis le Avr 23, 2006 - 11:27 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

GRENOBLE : Groupe Interreligieux de Prières




« La Foi est une oasis dans le cœur que la caravane de la pensée n'atteindra jamais»


Pour notre treizième année de partage, nous avons décidé comme l’an dernier nous nous réunirons à La Rencontre 43 rue de la Liberté 38180 SEYSSINS et que les réunions du Groupe se déroulerait comme suit :

L’accueil se fera à 20 h 30 et nous commencerons la soirée à 20 h. 45 avec au programme
5 à 10 minutes de musique
25 minutes de méditation silencieuse
20 minutes de prières
De 21 h 40 à 22 h 30 Agapes pendant lesquelles nous pourrons échanger

Nous nous réunirons les seconds mardis de chaque mois, ce qui donne le calendrier suivant :
Mardi 10 octobre, 14 novembre, 12 décembre 2006
Mardi 9 janvier, 13 février, 13 mars, 10 avril, 8 mai, 12 juin et 10 juillet 2007

Pour tout renseignement concernant les réunions ou le groupe s'adresser à la Secrétaire du groupe :
Denise KAHN – 04 76 47 45 35 (Répondeur )
couriel : denise.kahn@free.fr



Transmis le Avr 23, 2006 - 10:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix


PRÉSENTATION DES FICHES – OUTILS PROPOSÉES PAR
LA COMMISSION EDUCATION A LA PAIX
DE LA CMRP France ( WCRP Religions for Peace)
( Marie LEMESLE- traduction en anglais Méhérézia MAIZA-LABIDI)



Ces fiches-outils

qui s’inscrivent dans l’ensemble des actions de la WCRP Religions for Peace, notamment au niveau Europe

- ont été créées à partir des travaux de la Commission Education à la Paix de la CMRP, groupe qui rassemble une douzaine de personnes de différentes religions, impliquées le plus souvent sur le terrain dans l’Education (chercheurs, enseignants, étudiants, formateurs, parents).
L’objectif de leurs auteurs est d’être, à l’instar de tous les membres de la WCRP, des « facilitateurs » de Paix
non spécialistes, désirant faire un tour d’horizon rapide sur l’une ou l’autre question
Leur slogan pourrait être « un minimum de mots pour un maximum d’action »

- sont conçues selon le même plan( ce qui permet leur utilisation tranversale)
1) « Constat actuel »de départ au sujet de la situation en 2005, limité à la situation en France
2) « Eléments d’analyse », sous forme de trois pistes principales de réflexion, à savoir l’historique, la spécificité et la problématique
3) « Axes du débat », c’est-à-dire les ouvertures et les perspectives abordées
sous forme de questionnement
Il s’agit en fait d’un « kit prêt à l’emploi » pour organiser une rencontre, un débat, toute manifestation privée ou publique en relation avec l’Education à la Paix

- correspondent au désir de leurs auteurs de travailler de façon interactive, en solidarité avec d’autres acteurs de l’Education à la Paix qui sont donc largement invités à leur communiquer leurs remarques, corrections etc.





Transmis le Nov 15, 2005 - 12:09 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Commission Education à la Paix



Mme. Marie LEMESLE,
Mme Mehrézia MAIZA


Chers amis,
Dans la suite de nos échanges dans le cadre des travaux de la commission éducation à la paix. Nous vous invitons à vous joindre à notre prochaine rencontre le :


Samedi 11 Juin 2005 de 14h00 à 17h30
Au CISED (Asso. M de Certeau), 5 rue de liberté à St. Denis

(Métro Saint-Denis Université)



Partant de l’intervention de Monsieur Vincent ROUSSEL, responsable de la commission éducation de la coordination française de la décennie, nous discuterons le thème suivant :


Les outils de la promotion d’une culture de paix
dans la société en France



Déroulement :

- 14h00 : Présenter brièvement les participants (tes) (surtout les nouveaux et nouvelles)
- 14H30 : Résumé des travaux précédents et présentation des fiches-outils développées par le groupe.
- 14h45 : Donner la parole à Vincent ROUSSEL
- 15h30 : pause
- 16H00 : discussion

- 17h00 : Conclusions

Pour confirmer votre participation, envoyez un courriel à ce site.






Transmis le Juin 03, 2005 - 07:02 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

C.M.R.P. COMMISSION EDUCATION A LAPAIX
Compte rendu de la réunion du samedi 22 janvier 2005
(par Marie LEMESLE)



Réunion-causerie autour de deux auteurs, acteurs du dialogue interreligieux, avec la présence du « noyau dur » de la Commission entouré de personnes de divers horizons, dont plusieurs représentants du Groupe Orsay, de Démocratie et Spiritualité ainsi que de deux étudiants




La soirée s'est déroulée en deux temps :

1- Laurent KLEIN, directeur d’école à Paris, co-auteur ( avec Mehrézia MAIZA) de Abraham, réveille-toi, ils sont devenus fous ! Edts de l’Atelier, 2004).

L’auteur a choisi de faire part des motivations qui l’ont amené, lui de religion juive, à sortir de sa réserve d’enseignant d’école publique pour rédiger ce livre avec une mère d’élèves, elle de religion musulmane.
Il parle des difficultés du « vivre-ensemble »rencontrées actuellement en milieu scolaire. Face à des élèves baignant dans la mixité culturelle et oscillant entre le désir de mieux se connaître et la tentation du repli communautaire, l’Ecole se révèle démunie sur plusieurs plans :
manque de culture religieuse de maîtres devenus ignorants de leur propre héritage;
absence de références fortes en matière d’identité citoyenne ( française ? européenne ?);
préjugés souvent négatifs à l’encontre des religions ;
prédominance d’une approche scientifique systématique du savoir et refus de toute notion de transcendance.
La teneur du programme d’instruction civique ne comble pas ce qui risque de devenir un vide éducatif.

De là, L.Klein interroge :
l’Ecole saura-t-elle se remettre en question afin de permettre à chacun de mieux s’intégrer à la République ?
Est-elle prête à former des maîtres pour l’indispensable enseignement du fait religieux ?
Et la loi du 15 mars 2004 (sur les signes religieux ostensibles) n’a-t-elle pas été motivée par la crainte de l’islam, religion dont la présence en France est la plus récente ?
A force de rechercher la neutralité à tout prix, l’Ecole de la République ne risque-t-elle pas d’encourager la création d’écoles communautaires ?


Au cours des échanges avec l’auteur, l’accent est mis sur les point suivants :
L’Ecole doit expliciter ce qu’est vraiment la laïcité, en affirmer le caractère non sectaire et travailler à l’élaboration de valeurs communes à tous; un travail de mémoire en relation avec les origines multiples des élèves est nécessaire, afin de réactiver des valeurs universelles et d’établir un « socle commun » qui va au-delà de l’acquisition de connaissances .

L’on regrette que les religieux aient tant de difficultés à intervenir dans les écoles publiques ( ce qui n’est pas le cas dans les autres pays d’Europe) et l’on s’ accorde à encourager l’utilisation ( voire la réalisation) de calendriers interreligieux pour célébrer les fêtes.



2- Anne-Sophie LAMINE, sociologue à Strasbourg, auteur de La cohabitation des dieux (Pluralité religieuse et laïcité), P.U.F., 2004

L’auteur a accepté de traiter le sujet « L’interreligieux est-il un facteur de médiation ? » à partir de son ouvrage.
Elle commence par répondre, paradoxalement, par la négative. En effet, si les intentions des acteurs de l’interreligieux sont par principe bonnes, elles aboutissent souvent à des impasses : juxtaposition des différences sans recherche d’harmonisation;
crainte à peine dissimulée de la religion de l’autre (notamment en matière de conversion) ;
domination paternaliste de la part de la religion culturellement dominante ( allant jusqu’à revisiter les textes des autres religions);
besoin d’imposer à l’autre sa propre façon de faire de l’interreligieux ;
dissymétrie socio-économique des intervenants ;
prise de parole réservée aux interlocuteurs réputés « libéraux ».

Mais A.S. Lamine rebondit en fournissant une série d’ exemples concrets de réussite en région parisienne ( repas intercommunautaire impliquant toutes les couches de la population - à Limeil-Brevannes- 78- ; médiation conjointe de religieux auprès de la société civile - à Aubervilliers 93- ; création d’une structure de développement local -à Gennevilliers 92).

Elle expose ensuite en quoi l’interreligieux se révèle comme une force de médiation positive:
au niveau humain, parce que chaque acteur partage avec l’autre les difficultés de reconnaissance mutuelle ;
au niveau religieux, lorsque chacun accepte d’écouter une croyance qui n’est pas la sienne (ce qui peut être plus difficile pour des « libéraux » gênés par la rigueur de la foi de l’autre que pour des « orthodoxes » plus à l’aise en raison de leur propre ancrage dans une tradition). ;
enfin au niveau sociétal, tant la présence interreligieuse est sollicitée en interphase lors de conflits locaux ou autres.

Les échanges avec l’auteur portent sur les thèmes suivants :
promotion du « faire-ensemble » comme concrétisation de l’engagement;
nécessité d’un travail sur les termes polysémiques du dialogue utilisables par tous dans le même sens ( par exemple pour « libéral « et « orthodoxe ») ;
bien- fondé des interventions pacificatrices dans la société civile ;
ouverture indispensable aux non-croyants : il s’agit de rechercher ensemble ce qui nous est commun en tant qu’êtres humains et c’est ce sentiment d’appartenance commune qui anéantira les peurs.

M. L.


Transmis le Fév 22, 2005 - 07:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux
GRENOBLE : Groupe Interreligieux de Prière



- Le groupe interreligieux de Grenoble et sa région a entamé à la rentrée 2002 sa neuvième année d'existence. Un mardi par mois, se trouvent réunis par le désir de partage et de paix dans le respect de l'autre, des représentants des Fois juive, bouddhiste, chrétienne (catholiques et protestants), musulmane et bahá'ie.

- Cette année, les réunions consistent en un temps de musique pour se poser, évacuer une journée parfois chargée, un temps de prière parlée, un temps de méditation. Le tout est suivi pour ceux et celles qui veulent ou peuvent rester plus tard d'agapes pendant lesquels les ami(e)s peuvent discuter, échanger.





Transmis le Fév 26, 2003 - 03:12 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

International

A l'Assemblée Mondiale de la WCRP



La Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (World Conference on Religion and Peace - WCRP) a tenu sa septième assemblée mondiale à Amman (Jordanie) du 25 au 29 novembre 1999


Transmis le Fév 12, 2003 - 11:21 AM Suite du texte (5376 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable