Agenda

- Dimanche 19 mars, où que vous soyez et à Paris 4e : Prière et recueillement pour la Paix, garder le silence pendant trente minutes

- Lundi 5 septembre 2016, IMA : début d'un Cycle de 4 conférences de Ghaleb Bencheikh : Mots d'Islam, pour décrypter 4 « mots d’Islam » devenus «valises » voire anxiogènes : Islam, Djihad, Charia, Fatwa. Organisé par la SAIMA ( Société des Amis de l'IMA )- Entrée libre- Réservation.

- à partir du lundi 26 septembre 2016, Paris, ENS 45 rue d'Ulm : Islams de France - Islam public et publics d'Islam. Pièce d'identité demandée.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Voir tout les articles sur ce sujet.

Education à la Paix

Compte-rendu des visites de Foudil Benabadji aux Camps d'Auschwitz-Birkenau.



- 4ème voyage, le dimanche 25 janvier 2015. Cliquer ici ( téléchargement )


-3ème voyage, le dimanche 22 janvier 2013, il est 5 heures du matin avec trois cars, nous quittons la rue de la Pompe, le quartier du Lycée Janson de Sailly pour nous rendre à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Un avion nous amène à l'aéroport de Cracovie, dans le sud de la Pologne. C’est mon troisième voyage en Pologne.
Pour lire le texte entier, Cliquer ici



Transmis le Fév 05, 2015 - 07:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Les obsèques de Monseigneur Paul GUIBERTEAU ont été célébrées à Notre Dame de Paris le mercredi 4 août 2010.
Durant plusieurs années il assura la fonction de Secrétaire Général de la Conférence mondiale des religions pour la paix.
Il fut également Secrétaire Général de l’enseignement catholique et Recteur de l’Institut catholique de Paris.
Ami de la Paix, il fut à Nouméa en 1988, membre de la Mission du Dialogue , qui aboutit aux accords de Matignon.

Lors d'une cérémonie à sa mémoire, le 10 septembre 2010 à Notre Dame de Paris, un hommage particulier lui fut rendu par M. Norbert Ducrot.


ALLOCUTION DE NORBERT DUCROT, président du M.I.R.C. (Mouvement international de responsables chrétiens), ancien administrateur et membre du bureau de la C.M.R.P.-France (Conférence mondiale des religions pour la paix), prononcée à la célébration du 10 septembre 2010 en la cathédrale Notre-Dame de Paris in memoriam Mgr. Paul Guiberteau.

"Seigneur, sois loué pour avoir mis ton serviteur Paul Guiberteau sur nos chemins respectifs, pour avoir permis qu'il fasse avancer le dialogue et la compréhension entre ceux qui se réclament d'Abraham, père commun d'innombrables races, peuples et nations. Les qualités dont il a fait preuve en ce sens rejoignent celles d'éducateur, formateur, directeur d'établissement, animateur de groupe et homme de réconciliation qui, bien connues, ont déjà été soulignées par les voix les plus autorisées.

Nous pouvons témoigner que les engagements de Paul allaient plus loin... notamment dans le domaine du rapprochement oecuménique entre Eglises chrétiennes (je pense à son travail de révision de la T.O.B. (traduction oecuménique de la Bible), comme dans le dialogue interreligieux que ce soit au sein du Conseil interreligieux de la Conférence des évêques de France, ou de la Conférence mondiale des religions pour la paix, co-organisateur des rencontres d'Assise. Paul accepta à la demande expresse du pasteur Jacques Stewart, président pressenti, de devenir secrétaire général de la C.M.R.P.; il le fit avec l'autorité efficace et discrète qui lui était propre, nous ouvrant en un temps de nécessité les locaux de la rue du Cloître Notre-Dame. Qu'il en soit ici encore remercié! je le dis en union de coeur et de pensée avec le président en exercice, retenu, Ghaleb Bencheikh.

Enfin, je ne peux oublier qu'il fut aussi l'aumônier catholique attentif et présent du Mouvement international de responsables chrétiens fondé par Edmond Michelet. Dans les hautes responsabilités qu'il fut amené à remplir dans le monde associatif, là ou ailleurs, Paul apporta toujours un regard profond de compréhension bienveillante, de discernement et de jugement équilibré, respectueux de l'autre sans cacher ses propres convictions ni renoncer à chercher toujours plus haut une vérité qui libère et rapproche - quitte à y mettre une touche d'humour...

Seigneur, Dieu des deux testaments et Père universel, inspire-nous de suivre la vocation personnelle que Tu as déposée en chacun de nous, en l'orientant selon l'exemple que nous laisse notre frère Paul Guiberteau. Maintenant que Tu l'as rappelé auprès de Toi, il vit pleinement dans Ta lumière. Avec et par Ta grâce, que notre louange et notre prière au cours de cette célébration s'unissent aux siennes!"

Transmis le Oct 14, 2010 - 12:06 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

LE PRIX POUR LA PAIX - Le projet



Visée et objectif
Le Prix pour la Paix a pour objectif d’œuvrer à la paix sur le long terme dans le département de la Seine-Saint-Denis en faisant le choix de toucher les jeunes, car la jeunesse, c’est l’avenir. Les jeunes sont sensibles au contexte social et aux évolutions culturelles. Ils sont ainsi à la fois menacés par l’attrait de la violence, mais aussi réceptifs aux valeurs humaines et très riches en créativité. En outre, mobiliser des jeunes sur un projet porteur pour la paix produirait indirectement des effets secondaires positifs sur les parents et l’entourage.

Mécanisme
Des thématiques touchant aux problèmes du vivre ensemble et de la paix seraient proposées aux jeunes des écoles du département à qui il serait demandé de produire une œuvre expressive et significative à ce sujet. Cette « compétition » entre établissements scolaires pourrait être ouverte à différentes tranches d’âge. Lors de la première année de la mise en route du projet, il pourrait s’agir par exemple de la création pour tous d’une bande dessinée. Des sponsors devraient être trouvés pour financer à terme les prix de différentes natures (scénario, expression verbale, qualité picturale etc) selon chacun des niveaux représentés (génération poussins, ramiers, cigognes). Un jury diversifié serait constitué, composé d’enseignants, de représentants des sponsors, d’élus, de laïcs et de membres de différentes traditions religieuses. Avant la fin de l’année scolaire, le jury devrait déterminer les établissements gagnants, dans les diverses catégories et tranches d’âge. Les prix seraient déterminés par le jury en concertation avec le GIP et les représentants du corps enseignant. Ils seraient remis aux coopératives gérées par les parents d’élèves dans les différents établissements concernés. Il pourrait s’agir d’une somme d’argent destinée à financer soit la publication et la diffusion des œuvres produites, soit différentes activités culturelles pour la paix : organisation pour les gagnants d’un voyage à l’étranger en lien sur place avec des organisations non gouvernementales engagées dans différents projets de développement au plan matériel, culturel ou social. D’autres prix plus modestes pourraient être prévus tels que visites de musées, de lieux de cultes ou de milieux culturels différents.

Périmètre d’action
A priori, le périmètre d’action serait celui du département. Tous les établissements devraient pouvoir être contactés, sachant que la participation de chacun serait évidemment libre et soumise chaque année à la décision des responsables locaux.

Durée de vie du projet
Le projet a pour vocation de durer dans le temps. L’objectif du GIP est de contribuer à mettre en place une structure pérenne constituée d’une équipe administrative de pilotage qui assurerait une coordination entre :
- les établissements scolaires et les équipes d’encadrement des jeunes,
- les entreprises et administrations de sponsoring,
- les ONG et associations concernées par la mise en œuvre des prix,
- les membres du jury qui seraient plus directement chargés, en concertation avec le GIP et le corps enseignant, de déterminer chaque année :
- les thèmes de réflexion proposés,
- la nature de l’expression artistique retenue (pièce de théâtre, montage vidéo, spectacle musical, etc),
- l’enveloppe et la répartition des prix à attribuer.

Transmis le Déc 27, 2008 - 11:53 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paixde Ghaleb Bencheikh

"Dans le cadre de la CMRP, avec humilité et constance, éduquer l'âme humaine..."


Un grand nombre d’hommes et de femmes de bonne volonté, épris de justice et de paix, sont impliqués dans la mouvance du dialogue interreligieux et celui des cultures. Animés des meilleures intentions, ils ont la ferme conviction qu’il faut tout faire pour tordre le cou à la thèse huntinctonienne. Ils sont convaincus qu’ils ne peuvent se résoudre à la théorie du choc des civilisations.

Transmis le Fév 02, 2008 - 11:55 PM Suite du texte (2603 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix
AUX QUATRE VENTS DES RELIGIONS …


le dimanche 17 Février
de 17h à 19h
à la Maison Fraternelle


37 rue Tournefort, Paris 5ème
( métro : Place Monge, autobus 21: arrêt Berthollet-Vauquelin)

Interviendront sur le thème :


« GARDER L'ESPOIR EN LA PAIX »

pour le judaïsme : Monsieur le rabbin Joseph Toledano, de la synagogue du 13ème

pour le christianisme : Monsieur le pasteur David Steward , de l’Eglise Réformée de France à Sarcelles

pour l’islam : Monsieur Khaled Roumo, du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne



« garder espoir en la paix »


Le verbe « garder » souligne le courage,
la ténacité dont font preuve les acteurs de paix.

Nous les accompagnerons en étant attentifs aux signes de progrès vers la paix.

L‘espoir de paix naît d’un désir et se nourrit de confiance.

Nous croyons que Dieu nous appelle tous à construire la Paix.


Un temps de recueillement, puis un temps de convivialité , termineront cette rencontre

Pour toute information, contacter
le groupe « Aux quatre vents des religions »
paroisse catholique SAINT-ALBERT-LE-GRAND
123 rue de la Santé 75013, stalbert2@wanadoo.fr




Transmis le Jan 31, 2008 - 01:18 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la PaixTraduction en anglais en bas de page.
Chers Amis,

L'Organisation des Nations Unies a proclamé que le "21 Septembre" de chaque année sera la :

" Journée Internationale de la Paix ",

que nous préférons appeler, ainsi :

" Journée Internationale pour la Paix ",

"Journée" au cours de laquelle des actions et des initiatives devraient être prises en faveur de la Paix.

A l'occasion de la "Journée Internationale pour la Paix" de cette année, qui aura lieu le :

Vendredi 21 Septembre 2007

le "Centre Bahà'i de Nice" (ville au sud-est de la France) lance, au niveau mondial, une :

"Journée de Prières inter-Religieuses",

afin que, pendant 24 heures, les croyants de toutes les religions fassent des Prières pour que la violence et la guerre diminuent dans le monde et qu'elles soient remplacées progressivement par l'esprit de Paix et d'Amour, et, bientôt, par la Paix promise par toutes les grandes Religions révélées.

Mais, les Prières auront encore plus d'effets, si elles sont accompagnées par des actions concrètes.


" Aide-toi, et le Ciel t'aidera ! ", dit un dicton français.


Nous vous prions donc de bien vouloir faire une ou des Prières lors de cette "Journée" et, si vous avez envie de la partager avec d'autres personnes, l'envoyer à notre adresse : CentreBahaiNice@Absmark.com , afin que toutes les prières soient groupées et retransmises à tous.
Veuillez indiquer, si possible, la source de cette prière (la religion dont elle est issue ou la personne qui l'a rédigée), la langue dans laquelle elle est écrite, ainsi que votre Nom si vous voulez qu'il apparaisse comme "expéditeur" de la Prière.

Seigneur Dieu, fais que ton Royaume qui est au Ciel, s'installe aussi sur la Terre !
Certes, les Hommes ont le libre-arbitre de travailler ou non dans ce sens, néanmoins, aide-les à suivre tes Commandements : ce sont Tes enfants, mais ils manquent d'humilité et de discernement !

Avec nos cordiales pensées,

pour le "Centre Bahà'i de Nice",
.
Rochan MAVADDAT, Secrétaire Général.



–––––––––––––––––––––

Veuillez retransmettre cette information à tous vos amis et correspondants afin
qu'une grande chaîne de Prières puisse être tissée autour du monde !
M E R C I.


- P.S. : Le Vendredi 21 Septembre 2007, le Centre Bahà'i de Nice (24 Rue Maréchal Joffre. Nice, France) organise, à 20 h, une Réunion de Prières inter-religieuses, accompagnées par de la musique inter-culturelle.
Vous y êtes tous les Bienvenus !


« La Terre n'est qu'un seul pays,
et tous les Hommes en sont les citoyens. »

« Le bien-être de l’Humanité, sa paix et sa sécurité
ne pourront être obtenus, si son unité n’est pas fermement établie. »


Écrits sacrés de la Foi Bahà'ie (1863 ).



––––––––––––––––––––––––––––––
English translation :

Dear Friends,

The United Nations Organisation proclaimed that the “21st of September” of each year will be the :

“International Day of Peace”,

that we prefer to call :

“International Day for Peace”,


a “Day” during which actions and initiatives should be taken in favour of Peace.
On the occasion of the “International Day for Peace” of this year, which will take place on :

Friday, September 21st 2007,

the “Bahà'i Centre of Nice” (city in the south-east of France) will launch, on a worldwide level, a “Day of inter-religious Prayers”, so that, during 24 hours, the believers of all religions pray in order for violence and war to decrease in the world and be replaced gradually by the spirit of Peace and Love, and, soon, by that Peace promised by all the great revealed Religions.

However, the Prayers will have even greater effects, if they are accompanied by concrete actions.


“Help yourself, and Heaven will help you !”,
says a French saying.


We therefore kindly ask you to make a Prayer (or several) during this “Day” and, if you want to share it with others, please send it to our E-Mail address : CentreBahaiNice@Absmark.com, so that these Prayers can be gathered and transmitted to all.
Please, indicate, if possible, the source of the prayer (the religion from which it come, or the person who wrote it), the language in which it is written, as well as your Name if you want it to appear as the “sender” of the Prayer.

Lord God, make that Thy Kingdom, which is in Heaven, be settled also on Earth !
All men have the free-will to work or not in this direction, nevertheless, help them follow your Commandments : they are your children, however they lack humility, discernment soul and understanding !

Warm Regards,

For the “Baha’i Centre of Nice”, France,

Rochan MAVADDAT, General Secretary.
________________


Please forward this information to all your friends and correspondents
so that a large chain of Prayers can be woven
around the world !
Many Thanks !

=> P.S. : On Friday September 21st, 2007, the Bahà’i Centre of Nice (24 Rue Maréchal Joffre. Nice, France) organizes, at 20 hours (8 p.m.), an inter-religious Prayer Meeting, accompanied by inter-cultural music.
You are all Welcome !



« Today there is no greater glory for man than that of service
in the cause of the "Most Great Peace".
Peace is light whereas war is darkness. Peace is life; war is death.
Peace is guidance; war is error. Peace is the foundation of God; war is satanic institution.
Peace is the illumination of the world of Humanity; war is the destroyer of human foundations. »

« The Earth is but one country, and Mankind its citizens ! »


The Baha’i Faith’s Scripture (1863).

_________________________________________________




Transmis le Sept 14, 2007 - 11:49 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la PaixINVITATION
de la Coordination française pour la Décennie
_______________________________________


Journée internationale de la Paix 2007


Vers une culture de non-violence :
Face aux échecs de la violence, quelles perspectives
pour la résolution pacifique des conflits ?


Avec Jean-Marie Muller,

Philosophe, écrivain, Porte-parole du Mouvement pour une Alternative Nonviolente.
Dernier ouvrage paru : Dictionnaire de la non-violence (le Relié Poche)
Membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie



Vendredi 21 septembre 2007 (19h30 - 21h)
à Paris - Maison des Associations du 10e arr.

206 quai de Valmy - 75010 Paris (Métro Jaurès)


Inscription gratuite à coordination@decennie.org

Coordination française pour la Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix
au profit des enfants du monde
148 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris - tél. : 01 46 33 41 56 - fax : 01 40 51 70 02 -
- coordination@decennie.org
- www.decennie.org



Transmis le Sept 12, 2007 - 06:25 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

La Coordination française pour la Décennie
a le plaisir de vous inviter au

4e Forum "La non-violence à l'école"

sur le thème :
« Quelle place pour l'éducation à la non-violence et à la paix dans l'école de demain ?»

le samedi 9 décembre 2006 de 9h à 17h
au Palais Bourbon, à Paris.
(Entrée : 126 rue de l’Université, 75007 Paris – Métro : Assemblée Nationale)

Ce Forum sera l'occasion pour la Coordination française d'ouvrir un débat avec les partis politiques et les différents acteurs de l'éducation scolaire sur la base de son Programme pour l'éducation à la non-violence et à la paix.

Vous trouverez ci-joint et sur notre site internet le document de présentation et le bulletin d'inscription.
Ce forum est ouvert à tous et nous vous remercions de diffuser cette invitation.
Coordination française pour la Décennie : www.decennie.org




Transmis le Nov 29, 2006 - 06:30 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Eglise Réformée
d'Orange Carpentras


Parents, Enseignants, Educateurs, Citoyens


Sommes-nous devant une crise de la transmission ?


Conférence Débat avec Gérard Delteil

Professeur Honoraire à la Faculté de Montpellier


Vendredi 1er décembre
20h 30 - Salle Chabeuf
Orange




Transmis le Nov 28, 2006 - 06:40 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Huitième Assemblée Mondiale de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
Kyoto, 25-29 août 2006



La première “conférence mondiale des religions pour la paix” s’était réunie à Kyoto en 1970 à l’initiative de protestants américains et de bouddhistes japonais, encore marqués par le souvenir de la seconde Guerre mondiale. Les participants venaient surtout de l’Asie et de l’Occident chrétien. La huitième assemblée mondiale de l’organisation, née de cette rencontre, s’est tenue en août 2006, de nouveau à Kyoto. Elle a permis de mesurer combien le dialogue et la coopération entre les religions en vue de la paix ont progressé entre temps.

Transmis le Oct 02, 2006 - 11:38 PM Suite du texte (7139 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

La Coordination française pour la Décennie est heureuse de vous informer que

l'émission de France 2 consacrée au 2e Salon international des Initiatives de Paix

"Eduquer à la paix, c'est possible ?"



est désormais en ligne sur le site du Jour du Seigneur, à l'adresse suivante :



lejourduseigneur.com




Vous y retrouverez l'ambiance chaleureuse du Salon, un aperçu des 168 exposants français

et internationaux et des animations du Salon, ainsi que les interviews

d'Adolfo Pérez Esquivel, de Christian Renoux

et de Soeur Marie-Bernard Alima Mbalula.





Des photos de ce 2e Salon international

des Initiatives de Paix sont également en ligne sur le site du Salon,

dans la rubrique "Galerie Photos Salon" :




decennie.org







Transmis le Juil 01, 2006 - 11:18 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix


Tour de l'Île-de-France de l'Amitié Judéo-Musulmane .
du 21 avril au 14 mai .2006


:
Le Tour a démarré au lendemain de la Pâque juive à Corbeil (Essonne) et s'achèvera à Massy après s'être arrêté dans 35 villes.

Liste des localités en région parisienne avec le calendrier du tour.

Une deuxième édition du Tour de France de l'Amitié judéo-musulmane, est prévue par le rabbin Serfaty, du 25 mai au 2 juillet, dans une quarantaine de villes.
"L'idée reste d'organiser jour après jour des manifestations de rencontres entre juifs, musulmans et tous les acteurs locaux", explique M. Serfaty, "cela peut être des débats, des rencontres festives, des rencontres avec des jeunes des quartiers, des visites dans des établissements scolaires ou des rencontres plus protocolaires avec des officiels".

Informations complémentaires sur le site de Témoignage Chrétien








Transmis le Avr 25, 2006 - 11:39 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix


PRÉSENTATION DES FICHES – OUTILS PROPOSÉES PAR
LA COMMISSION EDUCATION A LA PAIX
DE LA CMRP France ( WCRP Religions for Peace)
( Marie LEMESLE- traduction en anglais Méhérézia MAIZA-LABIDI)



Ces fiches-outils

qui s’inscrivent dans l’ensemble des actions de la WCRP Religions for Peace, notamment au niveau Europe

- ont été créées à partir des travaux de la Commission Education à la Paix de la CMRP, groupe qui rassemble une douzaine de personnes de différentes religions, impliquées le plus souvent sur le terrain dans l’Education (chercheurs, enseignants, étudiants, formateurs, parents).
L’objectif de leurs auteurs est d’être, à l’instar de tous les membres de la WCRP, des « facilitateurs » de Paix
non spécialistes, désirant faire un tour d’horizon rapide sur l’une ou l’autre question
Leur slogan pourrait être « un minimum de mots pour un maximum d’action »

- sont conçues selon le même plan( ce qui permet leur utilisation tranversale)
1) « Constat actuel »de départ au sujet de la situation en 2005, limité à la situation en France
2) « Eléments d’analyse », sous forme de trois pistes principales de réflexion, à savoir l’historique, la spécificité et la problématique
3) « Axes du débat », c’est-à-dire les ouvertures et les perspectives abordées
sous forme de questionnement
Il s’agit en fait d’un « kit prêt à l’emploi » pour organiser une rencontre, un débat, toute manifestation privée ou publique en relation avec l’Education à la Paix

- correspondent au désir de leurs auteurs de travailler de façon interactive, en solidarité avec d’autres acteurs de l’Education à la Paix qui sont donc largement invités à leur communiquer leurs remarques, corrections etc.





Transmis le Nov 15, 2005 - 12:09 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Commission Education à la Paix - WCRP
Bilan 2004-2005



Il y a un an, nous vous faisions part de notre désir de faire fructifier le travail de notre Commission concernant les rapports entre l’école, la paix et le fait religieux. Pour ce faire, nous avons finalement opté pour la rédaction et la diffusion sans modération des quatre fiches-outils que voici : L’enseignement du fait religieux ; Ecoles privées et identités religieuses ; Ecole publique et pluralité religio-culturelle ; et La violence en milieu scolaire. Conçues selon un même plan 1 Constat actuel /2 Eléments d’analyse / 3 Axes du débat, elles sont destinées à toutes les personnes qui désirent aborder ces thèmes, par exemple pour organiser un débat. Nous aimerions que ces fiches-outils contribuent à faire avancer la réflexion à différents niveaux, et notre ambition non cachée est d’être des « facilitateurs de paix » Ces fiches vont être traduites en anglais et en allemand afin de constituer une base d’échanges avec des commissions analogues de la WCRP dans d’autres pays d’Europe.

Par ailleurs, cette année notre groupe a poursuivi ses rencontres auxquelles nous invitons des personnes de divers horizons culturels et religieux. Et afin d’enrichir ces rencontres et d’approfondir notre réflexion nous avons accueilli trois intervenants majeurs particulièrement intéressants. Tout d’abord, grâce à Laurent Klein directeur d’école publique à Paris et, comme beaucoup d’entre vous le savent, co-auteur avec Méhérezia Maiza, co-responsable de la Commission, de Abraham, réveille-toi, ils sont devenus fous, nous avons traité, 2005 oblige, des enjeux capitaux de la laïcité à l’école.
Puis, avec Anne-Sophie Lamine, sociologue également bien connue ici, surtout depuis la parution de son livre La cohabitation des dieux- Pluralité religieuse et laîcité , notre Commission s’est intéressée aux possibilités de médiation offertes dans l’espace public par ceux et celles qui pratiquent l’interreligieux.
Enfin, dernièrement, Vincent Roussel, du Centre de Ressources sur la gestion non-violente des conflits et responsable au sein de la Coordination nationale de la Décennie pour une culture de non-violence et de paix (UNESCO) nous a présenté des axes d’approche en matière d’éducation à la Paix, nouveaux pour nous.

Désormais nous préférons sortir du domaine de l’enseignement, ne serait-ce que parce que nous pensons l’avoir assez bien exploré depuis trois ans. Il y a bien d’autres lieux pour initier les jeunes à la paix que l’école publique, surtout, semble-t-il, si cette paix est envisagéeen relation avec les religions. Mais au fait, nous demandons-nous de plus en plus, l’éducation à la paix ne concerne-t-elle que les jeunes?

Permettez-moi d’ajouter que notre Commission envisage de travailler à partir de la rentrée en liaison avec les groupes de province de la CMRP qui manifestent leur désir d’ agir là où ils sont pour l’éducation à la paix. Nous allons donc commencer à préparer un document écrit, une sorte de dossier mode d’emploi dans lequel nous définirons des cadres d’actions et proposerons des types d’activités possibles sur le terrain.



Marie LEMESLE




Transmis le Nov 14, 2005 - 11:57 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix
Commission Education à la Paix


Contact :
Mme. Marie LEMESLE
: 01 39 38 02 14,
Mme Mehrézia MAIZA : 01 40 38 10 33
E-mail : tradlabidi.fib@wanadoo.fr

Chers amis,
Dans la suite de nos échanges dans le cadre des travaux de la commission éducation à la paix. Nous vous invitons à vous joindre à notre prochaine rencontre le


Dimanche 20 Novembre 2005 de 14h00 à 17h30 Au CISED (Asso. M de Certeau),
5 rue de liberté à St. Denis(Métro Saint-Denis Université)


Nous discuterons le thème suivant :


Les peurs qui traversent notre société



I – Objectifs de la rencontre :

Réfléchir sur la peur en examinant les racines de ce qui fait obstacle à la paix et au vivre ensemble et les remèdes spécifiques à l’interreligieux

2- Méthode :

Equilibrer entre le comportemental ; les témoignages et l’analyse théorique

3- Résultat concret :

Une fiche-outil

4- Questions à donner pour aider à la réflexion :

* quelle(s) peur(s) de l’autre en général ?
* quelle(s) peur(s) des religions en général ?
* quelle(s) peur(s) de la religion de l’autre ?
A faire passer à travers un questionnaire sur : les causes et origines de ces peurs
Les natures, formes et manifestations de ces peurs et leurs remèdes, actions et effet des religions face à ces peurs

Déroulement :


- 14h00 : Présenter brièvement les participants(tes) (surtout les nouveaux et nouvelles)
- 14H30 : Echanges par rapport aux questions préalables
- 14h45 : Organisation des réponses pour dégager les axes autour de l’interreligieux
- 15h30 : Témoignage de Denise Torgemane (Peurs, non-violence et interreligieux)
- 16H00 : discussion
- 17h00 : Synthèse

Pour confirmer votre participation, appelez
Marie : 01 39 38 02 14
Zia : 01 40 38 10 33 ou par courriel



Transmis le Nov 10, 2005 - 12:42 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable