Webinaires à revoir

- Vidéo de l'hommage-prière interconvictionnelle pour les victimes de la pandémie par l'association Agir pour la Fraternité.Paris 15e (cliquer)

- Mardi 5 février 2021 : vidéo-conférence La dimension spirituelle des enjeux actuels, regards croisés ; juif, catholique, musulmane">
Important : Revoir la rencontre du 5 février.

- Mercredi 6 février 2021, en webinaire : Colloque de l'ISTR et Ensemble avec Marie : Marie chez les mystiques chrétiens et musulmans

- Mercredi 16 décembre, webinaire par Zoom, Institut catholique en ligne : Religions et laïcité, le défi de l'intransigeance.

Revoir ce webinaire. (cliquer)

Attention, enregistrement complet du Forum de Strasbourg sur le thème : Quelle place pour le discours religieux dans nos sociétés ? Les religions doivent-elles encore avoir droit au chapître ?( Cliquer )

Vidéo à revoir : Cultiver la paix avec Louis Massignon.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Prières

- Prières des différentes religions ou relatives à l'interreligieux.
En particulier, prières contre le Covid-19 , proposées par les Baha'is de Nice.

Publié le Nov 06, 2020 - 10:27 AM
Religions et conflitsCommuniqués reçus fin octobre 2020.

CFCM
Communiqué du Conseil Français du Culte Musulman


Les musulmans en deuil après l’attentat terroriste qui a visé les fidèles de la basilique Notre-Dame de Nice.

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) condamne avec la plus grande vigueur l’attentat terroriste qui a visé ce matin la basilique Notre-Dame de Nice faisant trois morts et plusieurs blessés.

Le CFCM présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et à leurs proches et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

En signe de deuil et de solidarité avec les familles des victimes et les catholiques de France, le CFCM appelle les musulmans de France à annuler toutes les festivités du Mawlid, commémorant la naissance du Prophète Muhammad (PBSL).

Le CFCM appelle également les responsables musulmans à fermer leurs mosquées jusqu’à nouvel ordre, dès ce soir après la prière de la nuit et de faire de ce dernier moment de prière l’occasion d’un hommage et d’un recueillement en la mémoire des victimes.

Le CFCM a été profondément touché par le message de paix et de fraternité que Mgr. Éric de Moulins-Beaufort a transmis au président du CFCM. Très affecté par cet acte terroriste, le président de la Conférence des Evêques de France (CEF) a formé le vœu pour que « la peur ne l’emporte pas, ni la haine » et que « la colère doit se transformer toujours en énergie pour le plus grand bien ».

Paris, le 29 octobre 2020

Le CFCM

---------------------------------------------

INSTITUT DES HAUTES ETUDES ISLAMIQUES

Gap, le 29 octobre 2020

 
Les membres de l’Institut des Hautes Etudes Islamiques assurent de leurs prières et de leur soutien les victimes de l’attentat terroriste qui a frappé la basilique Notre-Dame de Nice, ainsi que leur famille et l’ensemble de la communauté chrétienne.
 
Ce crime abominable commis à l’encontre d’hommes et de femmes venus se recueillir en un lieu de prière, à quelques jours de la fête de la Toussaint et le jour même de la célébration du Mawlid al-Nabi qui commémore la naissance du Prophète Muhammad pour les musulmans, est une profanation et une violation de ce qu’il y a de plus sacré aux yeux des croyants véritables.
 
Il s’agit là d’une tentative proprement diabolique de diviser la Nation, d’attiser la haine, et de monter les chrétiens et les musulmans les uns contre les autres.
 
Nous, membres de l’Institut des Hautes Etudes Islamiques, dénonçons et désavouons les actes et les propos de ces individus qui tentent de masquer leur criminalité et leur folie sous couvert de l’islam.
 
Nous appelons les politiques, l’opinion publique et l’ensemble de la société civile à ne pas céder aux amalgames, et à avoir le discernement nécessaire pour distinguer entre les croyants véritables et les imposteurs, entre des citoyens musulmans vivant leur foi dans la paix et la dignité, et une bande de criminels.
 
Nous partageons la détermination de la Conférence des évêques de France qui a dénoncé une « menace traître et aveugle », en rappelant qu’il est « urgent que cette gangrène soit stoppée comme il est urgent que nous retrouvions l’indispensable fraternité qui nous tiendra tous debout face à ces menaces ».
 
Cette prise de conscience partagée va nécessairement dans le sens de la récente encyclique du pape François « Tous Frères », qui s’inscrit elle-même dans l’esprit de la déclaration islamo-chrétienne d’Abu Dhabi de 2019 pour la paix mondiale et la coexistence commune.
 
Il nous appartient de continuer à témoigner des liens spirituels et fraternels qui nous unissent tous.
 
Yahya Pallavicini, président IHEI
Abd al-Haqq Guiderdoni, directeur IHEI

 
Liens relatifs