Webinaires à revoir

- Vidéo de l'hommage-prière interconvictionnelle pour les victimes de la pandémie par l'association Agir pour la Fraternité.Paris 15e (cliquer)

- Mardi 5 février 2021 : vidéo-conférence La dimension spirituelle des enjeux actuels, regards croisés ; juif, catholique, musulmane">
Important : Revoir la rencontre du 5 février.

- Mercredi 6 février 2021, en webinaire : Colloque de l'ISTR et Ensemble avec Marie : Marie chez les mystiques chrétiens et musulmans

- Mercredi 16 décembre, webinaire par Zoom, Institut catholique en ligne : Religions et laïcité, le défi de l'intransigeance.

Revoir ce webinaire. (cliquer)

Attention, enregistrement complet du Forum de Strasbourg sur le thème : Quelle place pour le discours religieux dans nos sociétés ? Les religions doivent-elles encore avoir droit au chapître ?( Cliquer )

Vidéo à revoir : Cultiver la paix avec Louis Massignon.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Prières

- Prières des différentes religions ou relatives à l'interreligieux.
En particulier, prières contre le Covid-19 , proposées par les Baha'is de Nice.

Publié le Mar 18, 2020 - 12:41 PM
Education à la Paix

Coexister France est un mouvement d'éducation populaire, de jeunesse et de jeunes, proposant un parcours en 3 temps qui se vit dans les 45 groupes locaux français et les 7 groupes européens, pour mieux vivre ensemble grâce à nos différences.

Les Coexistants sont parmi les premiers bénéficiaires et acteurs de Coexister. Tout au long de leur expérience de bénévoles, ils et elles mettent en œuvre localement un parcours en trois temps incluent des événements de dialogue, des opérations de solidarité et des ateliers de sensibilisation en milieu scolaire. La philosophie mise en œuvre est appelée la Coexistence Active, il s’agit d’une pédagogie du faire ensemble, apprenant aux jeunes à construire de l’unité, non pas « malgré », mais « grâce » à leurs différences.

En moyenne, dans chaque groupe, 7 bénévoles et 50 Coexistants participent chaque année à organiser 30 événements de dialogue, 10 opérations de solidarité et 10 ateliers de sensibilisation.

1.  DIALOGUE
Le dialogue permet d’apprendre à se connaître. Chaque groupe local peut organiser des visites de lieux de culte, des débats, des conférences, des repas partagés un soir de fête religieuse, des expositions ou encore des séances de cinéma. Ces événements permettent à chacun de développer une meilleure connaissance de soi et des autres.

Exemple : Le Kawaa est un café-débat sur le vivre ensemble et la laïcité. Son but est de créer un espace d’échange convivial sur les leviers de l’interconvictionnel pour mieux vivre ensemble. En 2016-2017, les groupes ont organisé 60 Kawaa dans toute la France. Coexister propose également aux Coexistants une formation pour animer un Kawaa.

2.  SOLIDARITÉ
La solidarité permet de dépasser le simple cadre du dialogue en agissant ensemble, au service de la société. Autour du slogan: «diversité de convictions, unité dans l’action», Coexister organise des collectes de vêtements et de jouets, des dons du sang, des actions auprès des personnes sans-abris, etc...

Exemple : À l’occasion de la semaine solidaire 2016, 15 Coexistants bénévoles de 8 groupes locaux ont passé une semaine à Grande-Synthe avec l’association Utopia 56 afin d’aider à gérer et animer le camp de réfugiés. Au cours de cette expérience, ils ont pu porter un nouveau regard sur l’enjeu de l’accueil des réfugiés en France.

3.  SENSIBILISATION
La sensibilisation permet de devenir des agents de la Coexistence Active. Les membres actifs qui le souhaitent peuvent recevoir une formation auprès de nos formateurs professionnels afin d’apprendre à animer des ateliers dans les collèges et les lycées pour partager avec eux le message de Coexister.

Exemple : Au lycée professionnel public René Caille à Marseille, Coexister intervient depuis décembre 2015 auprès de 200 lycéens des métiers du bâtiment âgés de 14 à 21 ans. Des ateliers de déconstruction de préjugés ont été mis en place pour apaiser les tensions signalées par le corps pédagogique et appuyer leurs enseignements sur la laïcité et la citoyenneté. Suite aux retours très positifs des élèves et des enseignants, Coexister a renouvelé deux fois l’expérience en 2017.

Contact - https://www.coexister.fr/contact/

Où agir - https://www.coexister.fr/qui-sommes-nous/

 
Liens relatifs