Publié le Jan 04, 2018 - 12:47 AM
Dialogue interreligieuxGroupe de dialogue interreligieux de Vesoul.
Témoignage de Eric et Marie-Hélène MIEL



Voici notre bilan :

Depuis 9 ans que nous sommes à Vesoul, nous sommes engagés dans l’interreligieux.

Voici quelques textes qui motivent notre profond engagement :

« Le dessein fondamental qui anime la foi de Dieu et sa religion est de sauvegarder les intérêts du genre humain, de promouvoir son unité, de stimuler l’esprit d’amour et de fraternité parmi les hommes. »— a affirmé Bahá’u’lláh
    « Il y a une fraternité parfaite qui sous-tend l’humanité, car tous sont les serviteurs d’un seul Dieu et appartiennent à une seule famille, sous la protection de la divine Providence. »

"Le principe fondamentale que Dieu a fixé comme but pour l'homme c'est l'amour et Il nous a demandé de nous aimer les uns les autres comme Il nous aime. Toutes ces querelles et ces discordes qui sévissent partout contribuent seulement à accroître le matérialisme. »

« La religion doit être cause d’amour et d’unité. »

« Concentrer toutes vos pensées et votre coeur sur l’amour et l’unité. A une pensée de guerre, opposez une plus forte pensée de paix. Une pensée de haine doit être détruite par une puissante pensée d’amour. Les pensées de guerre détruisent toute harmonie, tout bien-être, tout repos et toute satisfaction. Les pensées d’amour créent la fraternité, la paix, l’amitié et le bonheur. »

« Ne vous détournez pas de ceux qui ont des opinions différentes de vous. Tous cherchent la vérité et bien des chemins y conduisent. La vérité présente quantité d’aspects, mais elle demeure une, pour toujours et à jamais. »

Aussi un  de nos objectifs est d’unir nos prières avec les personnes de toutes les religions « pour faire cesser les guerres et les massacres, afin que l’amour, l’amitié, la paix et l’unité puissent régner dans le monde »    —  ‘Abdu’l-Bahá.

C’est pourquoi, nous n’avons eu de cesse de rencontrer les personnes de toutes convictions et d’ensemble de réaliser des actions diverses que nous essayons de rendre systématiques. Nous basons notre action sur l’amitié.

Nous essayons d’avoir des réunions de prières régulières et nous avons eu le bonheur que des chrétiens, des protestants, des musulmans y participent. Cependant, le terme « de réunions de prières » ne semblent pas attirer les personnes. Nous essayons d’être attentifs aux besoins des personnes que nous fréquentons et parfois des prières sont échangées de manière spontanée. Nous avons aussi instauré aussi parfois et ce, sur des durées de plusieurs mois, des réunions de prières en conférences téléphoniques car nos amis habitent loin.  Chez nous, il y a un panier avec des livres de toutes les religions afin que les participants à nos rencontres puissent y trouver des textes qui leur correspondent.

Un livre fait l’unanimité : « Unité dans la diversité, les religions au service de la vérité » de O. P. Ghai - Tacor International. Ce livre propose 29 thèmes de la vie comme l’amour, les bonnes actions,… et chaque thème est illustré par des textes de 17 religions.

Nous avons aussi des soirées où nous échangeons sur des thèmes qui sont proposés par les différents participants. Nous avons eu des soirées sur les thèmes de l’amitié, du pardon. Les prochaines sont sur les thèmes de la bienveillance et de l’interculturalité. Nous avons testé plusieurs formules : jeux (ice-breaking) puis échange libre et enfin quelques courtes citations issus des grandes religions. Parfois les soirées se finissent par des prières que les participants choisissent librement . Nous avons aussi testé le concept où chacun amène trois choses : sa bonne humeur, une citation/ texte à partager sur le thème (textes issus des Ecrits religieux, poème, réflexion personnelle, …), un quelque choses à déguster ensemble. Nous avons aussi, avec l’accord de tous les participants débuter la réflexion à partir de deux citations tirés des textes religieux sur le thème choisi. Le seul frein que nous avons rencontré une fois, c’est que nous avions des personnes que nous ne connaissions pas et nous n’avions pas encore tissé des liens d’amitié et ces personnes n’ont plus jamais voulu revenir. Nous en avons déduit que les liens d’amitié étaient essentiels pour partager ces moments spirituels.

Autres activités que nous menons et qui a réuni des personnes musulmanes, chrétiennes, baha’ies et même athées. Nous menons des activités pour les enfants et les pré-jeunes (11-15ans) basée sur les valeurs morales selon le modèle proposé par l’institut Ruhi. Ces cours qui sont systématiques commencent toujours par un temps spirituel où chacun peut partager des Ecrits de sa religion. L’institut Ruhi est une organisation proposée par la communauté baha’ie et qui a pour concept que chacun de nous est constamment en apprentissage et ses activités se base sur un double objectif moral : celui de développer les valeurs morales que posent les religions et ainsi de favorise le développement spirituel, intellectuel, matériel de chaque être humain et en même temps celui de s’investir dans sa communauté (les gens avec qui on est en lien quotidiennement) pour participer à un meilleur « vivre-ensemble ». En conclusion, se développer pour agir sur le développement de la société. Car tout acte fait avec amour est considéré par les baha’is comme une prière, une louange à Dieu.

Je voudrais partager aussi une autre activité interreligieuse que nous avions eu à Poitiers où nous vivions avant. Nous étions 4 familles croyantes de  4 religions différentes (Musulmans, baha’is, chrétiens, protestants). Nous avions fait le même constat : nos enfants souffraient de discrimination car ils étaient croyants. Pendant un an, nous nous sommes rencontrés, une fois par mois. Chaque famille invitait les autres à tour de rôle et présentaient un aspect de sa religion comme elle le souhaitait. Parents et enfants (de 7 à 21 ans) participaient à cette présentation. Une solide amitié a lié les familles. Ses soirées étaient avant tout spirituelles, festives, amicales. Notre objectif : montrer à nos enfants qu’il y avait des croyants partout et qu’ils n’étaient pas isolés. Cela a renforcé la croyance de chacun des enfants.

Nous vous souhaitons de belles activités interreligieuses.

Eric et Marie-Hélène MIEL

 
Liens relatifs
· Plus à propos de Dialogue interreligieux


Article le plus lu à propos de Dialogue interreligieux:
Etapes de la vie dans les religions