Publié le Avr 28, 2007 - 07:38 PM
Dialogue interreligieux



Réunion des groupes interreligieux affiliés et sympathisants de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix -


Dimanche 18 mars 2007




Préalablement à l’assemblée générale et pour la quatrième année consécutive, des représentants de groupes interreligieux ont participé à la rencontre destinée à présenter les activités et projets marquants et à exprimer les attentes vis-à-vis de la CMRP.

Pour faire suite à une affaire récente, il a été rappelé que la CMRP invite les groupes interreligieux à s’ouvrir aux croyants de toutes les religions, mais que pour des raisons éthiques il n’est pas possible d’accueillir des personnes se présentant comme membre d’une secte selon la définition qui en est donnée par les institutions françaises.


Tour de table : présentation, bilan des activités, échanges sur les activités des groupes

Groupe Tibhirine de Nantes
Présentation des activités :
- « Nuit de la Voix » dans un quartier sensible, avec succès total, salle archicomble en ZUP : les personnes présentes ont dit que ce type de manifestation (chants) valait tous les discours.
- « Marche interreligieuse » qui n’a pas eu lieu cette année. Pour l’avenir, il est envisagé que les communautés accueillent les marcheurs.
- Conférences à thèmes.
- Journée de réflexion au sein de l’association sur le sens à donner à notre engagement.
- Participation à des fêtes comme l’Aïd.
- Veillées mensuelles
- Bulletin mensuel distribué à plus de 200 exemplaires.
Perspectives et besoins :
- Aller plus en profondeur. Les questions fondamentales exigent plus. Il y a une dimension du domaine du mystère dans l’interreligieux : on pourrait créer une académie pour approfondir et développer des structures, former (dans la Maison du Dialogue)
- Elargir les réseaux locaux : avoir des amis dans chacune des religions (plus qu’un réseau).
- Expérimenter : c’est urgent (associer des professionnels pour faire des prestations), il faut mettre en place un interreligieux citoyen.
- Précisions fournies sur le nombre d’adhérents : entre 140 et 150 sur une surface régionale (l’ouest) et aussi ailleurs dont à l’étranger en Suisse et en Algérie notamment.

GIR Lille
- Rythme de croisière : voilà deux ans que l’association est constituée, loi 1901, rencontres mensuelles hors vacances scolaires avec des exposés à tour de rôle de chaque religion sur un thème commun (cette année : le Pardon)
- Rencontre annuelle sous forme d’une soirée publique prêtée par la ville de Lille pour 200 personnes (des sympathisants). Cette année pour l’anniversaire d’Assise (date un peu décalée), chaque groupe présentait un chant ou un texte.
- Concernant le travail effectué auprès des enfants : abord de la mort selon les traditions.
- Rappel : les autres années, organisation de jeux interreligieux.
- Repas de fin d’année.
- Nombre d’adhérents du groupe : 25.

Commission Education à la Paix
- Poursuite d’un travail pour élaborer un projet « impulseur » et modulable, adaptable à des publics différents,
- axé sur la « paix interreligieuse »,
- réalisable avec de petits moyens (et aussi avec des grands), à partir d’un projet pour la réconciliation des mémoires ciblé sur les problèmes des banlieues, reprise du fondement : pas de civilisation sans religion, pas de religion sans civilisation : (où l’interreligieux rencontre l’interculturel).
- Il s’agit aussi de tenir compte que pour des publics jeunes de l’inadaptation des moyens traditionnels de transmission (mieux faire connaître, faire découvrir, réunir). Envisager de composer avec leur forte réactivité, implication, désir de s’exprimer, esprit critique et créatif.
- Idées pour « expérimenter la paix par l’interreligieux », si les moyens étaient là : voyages, jumelages, séjours, chantiers, créations artistiques etc.
Tenir compte de la spécificité française : agir au-delà des communautés religieuses, c’est-à-dire dans et avec (et pour) l’espace public.
Faute de pouvoir voyager dans l’espace, voyager dans le temps, ou les espaces via internet par exemple : vecteur/point central : les musées. Utiliser les musées (très nombreux, tout type de structures, personnel ouvert) qui conservent pour montrer et participer à la connaissance, à l’éducation et au plaisir du public.
- Le projet « Patrimoines pour la Paix » prévoit plusieurs types d’actions invitant des jeunes d’horizons les plus divers possibles à réagir et à échanger sur des éléments rentrés dans le patrimoine et comportant une composante religieuse à « élucider » : relire l’histoire, décrypter le sens des objets exposés, organiser des moments de rencontres à plusieurs voix, concevoir des musées virtuels, organiser un concours etc ; A suivre.
- La CMRP Belgique, a élaboré un projet en rapport avec les musées.
- Il est nécessaire de développer des contacts concrets avec des partenaires pour obtenir des financements sur ce type de projet.
- Cet aspect matériel est un problème global : à partir d’un projet d’ordre spirituel, il faut aboutir à une consultation pratique, à une reconnaissance d’expertise, c’est par ce genre de projets à large spectre qu’on pourra créer des partenariats. Il faut trouver des personnes à effet démultiplicateur, des consultants et recueillir absolument des financements.

Collectif Interreligieux Multilatéral pour la Paix
- Présentation du Projet qui regroupe toutes les grandes religions présentes en France : égalité numérique de chaque religion et non proportionnelle au nombre statistique des fidèles.
Chacun a une fonction dans sa communauté.
Une des actions consiste à établir des liens avec le CA de la CMRP et les autres groupes toujours dans la mesure où ils sont multilatéraux.

Commission Prière et Recueillement
Ouvert à tous, numériquement parlant, c’est très modeste.

Centre de Rencontres Interreligieuses pour la Paix (Charente)
Cela continue.

GIR Chambéry
- Association Union des Enfants d’Abraham (filiale de la Fraternité d’Abraham, mais avec les baha’ies en plus) très active dans la région Rhône Alpes.
- Projets avec des cinéastes venus d’Algérie.
- Désir de drainer la région Rhône-Alpes : les départements les plus faciles sont la Savoie et Haute Savoie.
- Les gens se font une haute idée de la CMRP, compte tenu des problèmes liés aux religions sur le plan mondial, les gens ont beaucoup d’espoir en cet organisme.

GIR La Fontaine aux religions
- Le groupe informel à l’origine (une quinzaine de personnes) a été transformé en association loi 1901. Souhait de continuer à créer les liens entre les communautés (dans Paris IXème).
Le groupe veut s’élargir ; pour cela, il a eu communication des noms des adhérents parisiens de la CMRP. Et il y a une réflexion au sujet de la mise en place d’un groupe. Projet d’élaboration d’une charte 75 pour bien définir s’il s’agira d’un groupe d’action spécifique ou d’un groupe d’articulation entre différentes activités ou structures existantes.

Noyau dur de St Ambroise lié à la Fontaine aux Religions
- Une trentaine de membres. Echanges sur la « vision de l’autre ».
Il s’agit le plus souvent de témoignages de vie de foi.
- Une activité annuelle traditionnelle et festive : Galette des rois.
- Participation à la Marche du Tour du Monde.

WCRP Europe
- Le Parlement européen est un organisme à large spectre politique très difficile à contacter.
- Pour le Conseil de l’Europe, c’est différent. Il a organisé un colloque au sujet de rapports sur l’éducation et la culture. L’année 2008 sera celle du dialogue interreligieux et intercultures.

GIP 93
- La réflexion sur l’action se mène à partir du Forum de la paix. Il s’agit d’essaimer dans les communautés, de mobiliser sur le thème du pèlerinage.
- La musique constitue l’un des modes d’actions du groupe.
- Un repas intercommunautaire est prévu.
- Une action avec un collège a été axée sur l’aspect interculture.
- Le travail sur le terrain porte sur l’éducation à la non-violence et à la paix. Un projet est en cours d’élaboration à partir d’une bande dessinée muette en relation avec des thèmes définis. On fera réfléchir les enfants avant de les amener aux paroles des différentes traditions. Quand la BD sera finie, elle servira de scénario pour des sketches joués par les jeunes eux-mêmes.
- Bonne mobilisation des jeunes. Plaquettes à utiliser dans des groupes de jeunes et les proposer à l'enseignement, à l'éducatif, aux loisirs, etc...

Projet « Milieux hospitaliers »
- Création d’un groupe de travail sur les religions et les convictions humanistes, dans le cadre de l’accompagnement au long cours des malades en fin de vie. Il faut travailler à l’élaboration d’une charte. Il est prévu d’organiser des Journées (colloque, congrès et formation). Dans ce cadre la réalisation par la CMRP du futur Livret sur les religions est très attendue.

GIP 78
- Une cinquantaine d’adhérents. Un bulletin envoyé à 400 sympathisants et 80 personnalités religieuses et politiques.
- Le groupe est structuré en plusieurs sections géographiques agissant sur le terrain. Par exemple, à Maurepas (groupe de St Quentin en Yvelines) a eu lieu un moment d’accueil interreligieux dans la synagogue.
- Une réflexion est menée sur des réunions à organiser dans les lycées privés et publics. Comment aborder l’interreligieux avec des adolescents ? Maintenant qu’il y a des cours en classe de première, on répond à leurs questions. Une action est menée à partir de l’exposition organisée par la Bibliothèque Nationale sur les monothéismes, avec comme supports les affiches de cette exposition faite pour les adolescents. Le Rectorat est intéressé par ces propositions parce qu’il n’y a pas de représentants officiels des religions dans le groupe.

Paris XV
- Rencontres à Saint Léon.
- En projet : un grand rassemblement de jeunes intéressés par l’interreligieux.

GIR des Sables d’Olonne
Information par message sur les activités des groupes de Vendée :
- Réunion du groupe sablais une fois par mois.
- Création d'une association locale envisagée lors de la prochaine réunion, comme l’a déjà fait le groupe de la Roche-sur-Yon qui s’appelle désormais "Association dialogue pour la paix - Pays yonnais".
- Organisation de réunions à thèmes ayant toujours une bonne audience : cette année ; la transmission des valeurs, les rites, la beauté suivie d'une exposition de photos en l'Eglise N-D par l'Association Focale 85340.
- Thème à venir : la Mort.
- Evénement célébré : le 20ème anniversaire de la rencontre d'Assise. Grand succès grâce à la présence de nombreuses personnalités religieuses et politiques. Lecture de prières issues de chaque religion entrecoupées de chants de trois copains de 9 ans, juif, chrétien et musulman.
- Cet événement a été également célébré par le groupe de la Roche-sur-Yon avec un temps d'échange entre les 110 personnes présentes.
- Organisation d’un Colloque pour la paix à l’auditorium des Sables.
- Le jumelage thématique avec Cordoue sur le symbole de “l’Andalousie des trois cultures” est en cours, avec l’implication du Lycée Savary de Mauléon des Sables d’Olonne, dans le cadre d’un projet européen Coménius.
- Intervention pédagogique de la communauté juive dans les collèges du canton.


En conclusion
- Une présentation de ce qui est réalisé dans chacun des groupes est souhaitée afin de la publier sur le site et de la diffuser dans le réseau CMRP. C’est très encourageant pour les groupes de voir ce qui se fait ailleurs.
- La CMRP souhaite affilier de nouveau groupe interreligieux afin de multiplier les synergies. Il convient de développer une stratégie de construction.


 
Liens relatifs
· Plus à propos de Dialogue interreligieux


Article le plus lu à propos de Dialogue interreligieux:
Etapes de la vie dans les religions