Agenda

- Jeudi 6 avril 2017, IMA : La spiritualité comme antidote à la violence.

- à partir du lundi 26 septembre 2016, Paris, ENS 45 rue d'Ulm : Islams de France - Islam public et publics d'Islam. Pièce d'identité demandée.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Publié le Nov 14, 2005 - 11:57 PM
Education à la Paix

Commission Education à la Paix - WCRP
Bilan 2004-2005



Il y a un an, nous vous faisions part de notre désir de faire fructifier le travail de notre Commission concernant les rapports entre l’école, la paix et le fait religieux. Pour ce faire, nous avons finalement opté pour la rédaction et la diffusion sans modération des quatre fiches-outils que voici : L’enseignement du fait religieux ; Ecoles privées et identités religieuses ; Ecole publique et pluralité religio-culturelle ; et La violence en milieu scolaire. Conçues selon un même plan 1 Constat actuel /2 Eléments d’analyse / 3 Axes du débat, elles sont destinées à toutes les personnes qui désirent aborder ces thèmes, par exemple pour organiser un débat. Nous aimerions que ces fiches-outils contribuent à faire avancer la réflexion à différents niveaux, et notre ambition non cachée est d’être des « facilitateurs de paix » Ces fiches vont être traduites en anglais et en allemand afin de constituer une base d’échanges avec des commissions analogues de la WCRP dans d’autres pays d’Europe.

Par ailleurs, cette année notre groupe a poursuivi ses rencontres auxquelles nous invitons des personnes de divers horizons culturels et religieux. Et afin d’enrichir ces rencontres et d’approfondir notre réflexion nous avons accueilli trois intervenants majeurs particulièrement intéressants. Tout d’abord, grâce à Laurent Klein directeur d’école publique à Paris et, comme beaucoup d’entre vous le savent, co-auteur avec Méhérezia Maiza, co-responsable de la Commission, de Abraham, réveille-toi, ils sont devenus fous, nous avons traité, 2005 oblige, des enjeux capitaux de la laïcité à l’école.
Puis, avec Anne-Sophie Lamine, sociologue également bien connue ici, surtout depuis la parution de son livre La cohabitation des dieux- Pluralité religieuse et laîcité , notre Commission s’est intéressée aux possibilités de médiation offertes dans l’espace public par ceux et celles qui pratiquent l’interreligieux.
Enfin, dernièrement, Vincent Roussel, du Centre de Ressources sur la gestion non-violente des conflits et responsable au sein de la Coordination nationale de la Décennie pour une culture de non-violence et de paix (UNESCO) nous a présenté des axes d’approche en matière d’éducation à la Paix, nouveaux pour nous.

Désormais nous préférons sortir du domaine de l’enseignement, ne serait-ce que parce que nous pensons l’avoir assez bien exploré depuis trois ans. Il y a bien d’autres lieux pour initier les jeunes à la paix que l’école publique, surtout, semble-t-il, si cette paix est envisagéeen relation avec les religions. Mais au fait, nous demandons-nous de plus en plus, l’éducation à la paix ne concerne-t-elle que les jeunes?

Permettez-moi d’ajouter que notre Commission envisage de travailler à partir de la rentrée en liaison avec les groupes de province de la CMRP qui manifestent leur désir d’ agir là où ils sont pour l’éducation à la paix. Nous allons donc commencer à préparer un document écrit, une sorte de dossier mode d’emploi dans lequel nous définirons des cadres d’actions et proposerons des types d’activités possibles sur le terrain.



Marie LEMESLE




 
Liens relatifs