Agenda

Du 27 au 29 janvier 2023 à VION ( 72300) : Pourquoi il est nécessaire au chrétien de puiser dans ses racines juives ? Avec le Père Louis-Marie Coudray, d'Abu Gosh.

Angers, le 11 février 2013 : Le CERDI d'Angers vous invite à ses Portes ouvertes, A quoi sert le dialogue interreligieux aujourd'hui, venez en discuter.

Aix-en-Provence, le jeudi 2 mars 2023 : La spiritualité, quelle place dans la Cité ? IEP, 25 rue Gaston de Saporta,18h-20h.

Du vendredi 3 au 5 mars 2023, Saint-Jacut de la Mer : Sommes-nous condamnés à la violence ?

Jeudi 12 janvier 2023 à Nantes : Voeux de Paix et de Fraternité. Affiche.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Adhésion - Dispositif spécifique pour 2022 (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Prières

- Prières des différentes religions ou relatives à l'interreligieux.
En particulier, prières contre le Covid-19 , proposées par les Baha'is de Nice.

Publié le Juil 26, 2006 - 11:51 PM
Vivre ensemble

La VIII° Assemblée Mondiale de la WCRP


“Affronter la violence - Promouvoir une Sécurité partagée"


Du 26 au 29 août 2006, des responsables religieux de soixante-dix pays se réunissent en assemblée mondiale de “Religions pour la Paix”, à Kyoto, lieu de la première assemblée mondiale en 1970. C'est la huitième depuis la naissance de la WCRP en 1970.
Le thème en est : "Affronter la violence, proumouvoir une sécurité partagée."

Cette assemblée réunit environ 2.500 participants, dont 800 responsables religieux de tous les continents et des principales religions; ils viennent en particulier de pays en guerre, comme le Proche-Orient, la République démocratique du Congo (RDC) ou le Soudan.
Parmi les participants, on peut noter par exemple l'ex-président iranien Mohammad Khatami, la directrice générale de l'UNICEF Ann Veneman, le prince Hassan bin Talal, oncle paternel du roi Abdallah II de Jordanie, le rabbin David Rosen, l'ancien Premier ministre norvégien Kjell Magne Bondevik et le cardinal Julio Terrazas.

La démarche est de mettre les expériences en commun, clarifier les engagements et renforcer la capacité de mobiliser l’immense potentiel que recèle la coopération interreligieuse pour promouvoir la Paix.

Les participants veulent élaborer un consensus moral mondial sur les formes de violence qu’ils doivent, tous ensemble, s’efforcer de rejeter. Ils veulent examiner concrètement les façons dont les communautés religieuses peuvent travailler ensemble pour arrêter les guerres, éliminer la pauvreté et protéger la terre.

Trois commissions interdépendantes sont consacrées aux défis qui se posent dans des domaines spécifiques:
- Transformer les conflits,
- Construire la Paix,
- Promouvoir le développement durable.

Voici des extraits des paroles du Secrétaire Général de la WCRP, William Vendley :
"Les communautés religieuses se réunissent en ce moment crucial car la religion a été récupérée par les extrémistes, les politiciens et les médias.
Hommes de foi, communautés et dignitaires religieux doivent faire entendre leur voix et passer à l'action.
Nous sommes confrontés à des problèmes toujours plus nombreux et complexes auxquels nous devons nous attaquer au delà des frontières et des différences de religion."

L’Assemblée a été précédée d’une réunion d’une centaine de femmes ayant des responsabilités dans leurs communautés respectives.
Plus de trois cents jeunes responsables de différentes traditions
se réunissent également du 21 au 26 août.

Cette assemblée réunit environ 2.500 participants, dont 800 responsables religieux de tous les continents et des principales religions; ils viennent en particulier de pays en guerre, comme le Proche-Orient, la République démocratique du Congo (RDC) ou le Soudan.
Parmi les participants, on peut noter par exemple l'ex-président iranien Mohammad Khatami, la directrice générale de l'UNICEF Ann Veneman, le prince Hassan bin Talal, oncle paternel du roi Abdallah II de Jordanie, le rabbin David Rosen, l'ancien Premier ministre norvégien Kjell Magne Bondevik et le cardinal Julio Terrazas.

La démarche est de mettre les expériences en commun, clarifier les engagements et renforcer la capacité de mobiliser l’immense potentiel que recèle la coopération interreligieuse pour promouvoir la Paix.

Les participants veulent élaborer un consensus moral mondial sur les formes de violence qu’ils doivent, tous ensemble, s’efforcer de rejeter. Ils veulent examiner concrètement les façons dont les communautés religieuses peuvent travailler ensemble pour arrêter les guerres, éliminer la pauvreté et protéger la terre.

Trois commissions interdépendantes sont consacrées aux défis qui se posent dans des domaines spécifiques:
- Transformer les conflits,
- Construire la Paix,
- Promouvoir le développement durable.

Voici des extraits des paroles du Secrétaire Général de la WCRP, William Vendley :
"Les communautés religieuses se réunissent en ce moment crucial car la religion a été récupérée par les extrémistes, les politiciens et les médias.
Hommes de foi, communautés et dignitaires religieux doivent faire entendre leur voix et passer à l'action.
Nous sommes confrontés à des problèmes toujours plus nombreux et complexes auxquels nous devons nous attaquer au delà des frontières et des différences de religion."

L’Assemblée a été précédée d’une réunion d’une centaine de femmes ayant des responsabilités dans leurs communautés respectives.
Plus de trois cents jeunes responsables de différentes traditions
se réunissent également du 21 au 26 août.


---------------------------------------------------------------------
 
Liens relatifs
· Plus à propos de Vivre ensemble


Article le plus lu à propos de Vivre ensemble:
Transmission des valeurs dans le catholicisme.