Agenda

- Jeudi 6 avril 2017, IMA : La spiritualité comme antidote à la violence.

- à partir du lundi 26 septembre 2016, Paris, ENS 45 rue d'Ulm : Islams de France - Islam public et publics d'Islam. Pièce d'identité demandée.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Publié le Mai 07, 2004 - 12:02 PM
WCRP - InternationalInternational

Message du Dr. William Vendley

Le Secrétaire général de «Religions pour la Paix» invite le président Bush à présenter des excuses pour le traitement infligé aux prisonniers irakiens.

New York, 5 mai 2004. Le Dr. William F. Vendley, secrétaire général de la Conférence mondiale des Religions pour la Paix, a publié aujourd’hui la déclaration suivante sur le traitement infligé à des prisonniers irakiens par les forces armées des Etats Unis.

«La manière consternante dont certains membres des forces armées américaines ont abusé de prisonniers irakiens est un affront à notre appartenance commune à l’espèce humaine ; elle viole les convictions religieuses communes aux fidèles de toutes les croyance. Les hommes religieux savent que la dignité humaine est don de Dieu, donc inviolable.

Le traitement infligé aux prisonniers irakiens pour les humilier dégrade, en fait, l’humanité de ceux qui en sont responsables.

Le président Bush, en sa qualité de commandant en chef des forces américaines, doit aller plus loin qu’exprimer des sentiments d’horreur ; il doit présenter des excuses publiques aux victimes, à leurs familles et au peuple irakien. C’est seulement sur la base d’une telle déclaration que le gouvernement des Etats Unis pourra entreprendre de façon crédible l’action indispensable pour garantir que de tels abus ne se reproduiront pas.

Il existe entre les religions du monde un consensus grandissant sur les normes à respecter pour traiter les prisonniers humainement. En se fondant sur ces valeurs largement partagées, les communautés de croyants de toues les religions doivent redoubler d’efforts pour s’élever ensemble contre les traitements inhumains et les abus que l’on fait subir aux prisonniers, quels qu’en soient le lieu et les circonstances.»

Valerie A. Nash
Office of the Secretary General
Religions for Peace
777 United Nations Plaza
New York, New York 10017
Tel: (212) 687-2163, ext. 26
Website: www.wcrp.org


 
Liens relatifs