Agenda

- Dimanche 19 mars, où que vous soyez et à Paris 4e : Prière et recueillement pour la Paix, garder le silence pendant trente minutes

- Lundi 5 septembre 2016, IMA : début d'un Cycle de 4 conférences de Ghaleb Bencheikh : Mots d'Islam, pour décrypter 4 « mots d’Islam » devenus «valises » voire anxiogènes : Islam, Djihad, Charia, Fatwa. Organisé par la SAIMA ( Société des Amis de l'IMA )- Entrée libre- Réservation.

- à partir du lundi 26 septembre 2016, Paris, ENS 45 rue d'Ulm : Islams de France - Islam public et publics d'Islam. Pièce d'identité demandée.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Publié le Déc 27, 2008 - 11:53 PM
Education à la Paix

LE PRIX POUR LA PAIX - Le projet



Visée et objectif
Le Prix pour la Paix a pour objectif d’œuvrer à la paix sur le long terme dans le département de la Seine-Saint-Denis en faisant le choix de toucher les jeunes, car la jeunesse, c’est l’avenir. Les jeunes sont sensibles au contexte social et aux évolutions culturelles. Ils sont ainsi à la fois menacés par l’attrait de la violence, mais aussi réceptifs aux valeurs humaines et très riches en créativité. En outre, mobiliser des jeunes sur un projet porteur pour la paix produirait indirectement des effets secondaires positifs sur les parents et l’entourage.

Mécanisme
Des thématiques touchant aux problèmes du vivre ensemble et de la paix seraient proposées aux jeunes des écoles du département à qui il serait demandé de produire une œuvre expressive et significative à ce sujet. Cette « compétition » entre établissements scolaires pourrait être ouverte à différentes tranches d’âge. Lors de la première année de la mise en route du projet, il pourrait s’agir par exemple de la création pour tous d’une bande dessinée. Des sponsors devraient être trouvés pour financer à terme les prix de différentes natures (scénario, expression verbale, qualité picturale etc) selon chacun des niveaux représentés (génération poussins, ramiers, cigognes). Un jury diversifié serait constitué, composé d’enseignants, de représentants des sponsors, d’élus, de laïcs et de membres de différentes traditions religieuses. Avant la fin de l’année scolaire, le jury devrait déterminer les établissements gagnants, dans les diverses catégories et tranches d’âge. Les prix seraient déterminés par le jury en concertation avec le GIP et les représentants du corps enseignant. Ils seraient remis aux coopératives gérées par les parents d’élèves dans les différents établissements concernés. Il pourrait s’agir d’une somme d’argent destinée à financer soit la publication et la diffusion des œuvres produites, soit différentes activités culturelles pour la paix : organisation pour les gagnants d’un voyage à l’étranger en lien sur place avec des organisations non gouvernementales engagées dans différents projets de développement au plan matériel, culturel ou social. D’autres prix plus modestes pourraient être prévus tels que visites de musées, de lieux de cultes ou de milieux culturels différents.

Périmètre d’action
A priori, le périmètre d’action serait celui du département. Tous les établissements devraient pouvoir être contactés, sachant que la participation de chacun serait évidemment libre et soumise chaque année à la décision des responsables locaux.

Durée de vie du projet
Le projet a pour vocation de durer dans le temps. L’objectif du GIP est de contribuer à mettre en place une structure pérenne constituée d’une équipe administrative de pilotage qui assurerait une coordination entre :
- les établissements scolaires et les équipes d’encadrement des jeunes,
- les entreprises et administrations de sponsoring,
- les ONG et associations concernées par la mise en œuvre des prix,
- les membres du jury qui seraient plus directement chargés, en concertation avec le GIP et le corps enseignant, de déterminer chaque année :
- les thèmes de réflexion proposés,
- la nature de l’expression artistique retenue (pièce de théâtre, montage vidéo, spectacle musical, etc),
- l’enveloppe et la répartition des prix à attribuer.

 
Liens relatifs